Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

AAH (allocation aux adultes handicapés) : comment calculer son montant et sa durée de versement ? - Page 3

Article mis à jour le 09/10/2015
Aides-allocations

 

La durée de versement de l’AAH

Si votre taux d’incapacité est d’au moins 80 %, l’AAH et  le complément de ressources sont généralement accordés pour une période de 1 à 5 ans. Celle-ci peut cependant atteindre 10 ans si le handicap n’est pas susceptible d’une évolution favorable.

Si votre taux d’incapacité est supérieur ou égal à 50 % mais inférieur à 80%, l’AAH était versée pour une période de 1 à 2 ans.  A compter du 6 avril 2015, la durée de versement est étendue jusqu’à 5 ans (décret n° 2015-387 du 3 avril 2015). Ceux qui ont été accordés pour une durée de 2 ans avant cette date, peuvent bénéficier, sans nouvelle demande de leur part, d'une prorogation de 3 ans au maximum, sur décision motivée de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées, dès lors que le handicap et la restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi ne sont pas susceptibles d'une évolution favorable au cours de la période d'attribution.

En cas de modification du taux d'incapacité du bénéficiaire, les  droits à l'AAH et au complément de ressources peuvent être révisés à la demande de l'intéressé, de l'organisme débiteur ou du préfet de département.

 (Article R821-5 du Code de la sécurité sociale modifié par Décret n°2011-974 du 16 août 2011 - art. 1)

LIRE AUSSI : Peut-on cumuler l'allocation aux adultes handicapés (AAH) avec des revenus d'activité professionnelle ?

Votre notation : Aucun Moyenne : 3 (9 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 3 (9 votes)

"si vos revenus d’activité inférieurs à 30% du Smic brut, un abattement de 80 % sur les revenus d'activité sera accordé"

 

Cette phrase ne veut strictement rien dire;

 

Avant de recopier des phrases, merci de faire un effort intellectuel.

 

Merci.

Bonjour,

 

Je vous recommande de lire un article dédié à la question du cumul de l'AAH et des revenus d'activité professionnelle :

 

Peut-on cumuler l'allocation aux adultes handicapés (AAH) avec des revenus d'activité professionnelle ?

 

Vous comprenez peut-être mieux ce que cela peut signifier.

 

Bien cordialement.

 

Article très interessant, j'ai appris pas mal de choses merci

De rien et à bientôt !

Je vois autour de moi que beaucoup n'ose pas aller dans une MDPH pour se renseigner, pourtant il ne faut pas avoir honte...

Kevin

Ok alors la MDPH a bien arnaqué ma copine sur ce coup là... merci pour les indications en tout cas, je vais pouvoir aller me plaindre comme il se doit