Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quelle est la répartition des garanties entre les assurances du propriétaire et du locataire ?

Article mis à jour le 01/12/2011
Immobilier

L’assurance du locataire doit  lui permettre de restituer la chose louée en bon état en fin de bail. L’assurance du bailleur doit garantir celui-ci pour les dommages qui resteraient éventuellement à sa charge. 

  • Le locataire chargé du bon entretien du logement loué, doit s’assurer obligatoirement contre le dégât des eaux et de l’incendie. Il est toujours présumé responsable des dégâts en cas de sinistre, sauf s’il arrive à établir la preuve contraire. C’est pourquoi la loi l’oblige à s’assurer. En pratique, le locataire souscrit une assurance qui couvre également tout son mobilier, les catastrophes naturelles qui pourraient survenir, et sa responsabilité civile en cas de dégâts provoqués par sa faute : c’est le contrat « multirisques habitation ».
  • Le propriétaire doit pouvoir se couvrir lorsqu’un sinistre est mis à sa charge, parce que le locataire parvient à prouver que les dégâts sont provoqués par des circonstances qui ne lui incombent pas : vétusté des locaux et de l’installation électrique qui provoquent un court-circuit et un incendie par exemple.
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.7 (3 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.7 (3 votes)

Bonjour,

Si je comprends bien votre article, si j'ai subi un cambriolage pendant lequel ma serrure a été forcée et cassé c'est à moi que revient de payer pour la restaurer ?
Merci

Bonjour,

Effectivement je ne suis pas certaine que l'article réponde précisément à la question mais à mon avis je pense que c'est l'assurance du propriétaire qui prend en charge le ccoût du rempalcement d'une porte lorsqu'il y a eu effraction et que cela peut être prouvé.