Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Qu’est ce que la conduite accompagnée ?

Article mis à jour le 03/11/2014
Auto-moto

Depuis avril 2010, il existe 3 formules d’apprentissage en conduite accompagnée.

L’apprentissage de la conduite accompagné (AAC)

L’AAC permet à l’apprenti conducteur de circuler, toujours en présence d’un proche (parent, ami, etc.) qui sert de « tuteur », dans des conditions réelles, pendant une durée minimale d’un an avant de passer l’épreuve pratique du permis de conduire. Quelques conditions sont nécessaires pour s’inscrire dans ce « circuit » d’apprentissage :

  • Il faut avoir 15 ans (16 ans avant le 1er novembre 2014)  et s’inscrire dans une auto-école pour suivre :

- une formation théorique permettant notamment de comprendre les grands enjeux de la sécurité routière, l'utilité de respecter la règle, la nécessité de partager la route et préparant à l'épreuve théorique du permis de conduire.

- une formation pratique de 20 heures de cours de conduite minimum

  • L’accompagnateur doit justifier de 5 ans de permis B sans avoir commis d’infractions graves (avant 2010, il devait avoir 28 ans et posséder son permis depuis au moins 3 ans). Avant de la phase de conduite de l’élève en circulation, l’accompagnateur  devra avoir obtenu l’accord de son assureur ;
  • Il faut avoir l’accord de son représentant légal (parents généralement) ;
  • Il faut être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 (ASSR), ou de l’attestation de sécurité routière (ASR).
  • Avant le début de l’apprentissage de la conduite, l’élève et son accompagnateur doivent passer 2 heures avec le formateur de l’école de conduite lors d’un premier rendez-vous pédagogique préalable.

Après avoir réussi le code et lorsque le niveau de conduite est jugé satisfaisant par l’enseignant après un minimum de 20 heures de conduite, l’élève doit s’entraîner à conduire avec son accompagnateur pendant 3000 km au minimum et sur une durée minimale d’un an. En revanche, depuis 2010, la condition de durée maximale de 3 ans a été supprimée. Une attestation de fin de formation initiale (AFFI) est délivrée à l’élève afin qu’il puisse, en toute légalité, conduire avec son accompagnateur.

Deux rendez-vous pédagogiques sont organisés avec l’élève et son accompagnateur au cours de cette phase de conduite accompagnée : l’un au bout de 6 à 8 mois de conduite et environ 1000 km parcourus, l’autre à l’issue des 3000 km. C’est lors de ce deuxième entretien que le formateur vérifie si le candidat est prêt pour le passage de l’épreuve pratique du permis de conduire.

Toutefois, le candidat doit attendre l’âge de 17 ans et demi pour s’y présenter. En cas de succès, il pourra commencer à conduire seul dès le premier jour de sa majorité. L'auto-école lui délivra  une attestation de fin de conduite accompagnée qui  doit être remise à l'assureur afin d'obtenir des rabais sur la surprime jeune conducteur.

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.

Merci beaucoup pour ces éclaircissements qui vont bien aider les personnes qui sont justement en train de passer leur permis de conduire.

Auto école Barr