Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Bonus écologique automobile : comment en bénéficier ?

Article mis à jour le 04/11/2013
Auto-moto

Le Bonus écologique automobile est une aide financière accordée par l’Etat pour récompenser les personnes qui acquièrent ou louent (avec option d'achat ou pour une durée d'au moins 2 ans) un véhicule classique, un véhicule électrique ou un véhicule hybride, émettant une faible quantité de dioxyde de carbone (CO²) par kilomètre parcouru.

Evolution du Bonus écologique au fil des ans

Depuis son lancement en décembre 2007, le Bonus écologique a eu un grand succès auprès des automobilistes et permis de baisser de 12% la moyenne des rejets en CO² des voitures neuves, ce qui fait de la France le leader européen incontesté en la matière.

Un tel succès coûte évidemment très cher à l’Etat français. C’est la raison pour laquelle ce dispositif d’aide a été progressivement durci.

En 2010, l’Etat a commencé son premier tour de vis en supprimant l’aide de 200 euros pour les véhicules ayant un taux d’émission de CO² variant entre 126 et 130 grammes par kilomètre et en diminuant le montant de l’aide pour ceux ayant un taux d’émission de CO² variant entre 95 et 125 grammes par kilomètre.

En 2011, le gouvernement a récidivé en supprimant l’aide à la transformation GPL et ainsi que le barème spécifique pour l’achat d’un véhicule neuf fonctionnant au Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) ou au Gaz Naturel Véhicule(GNV), en abaissant le seuil d’éligibilité au bonus écologique à un taux d’émission de CO² inférieur ou égal à 110 grammes par kilomètre et en réduisant de nouveau le montant du bonus pour les véhicules ayant un taux d’émission de CO² compris entre 61 et 110 grammes par kilomètre.

En 2012, les conditions d’attribution du Bonus écologique ont été modifiées comme suit :

  • le taux d’émission de CO² maximum pour bénéficier d’une aide a été ramené de 110 à 105 grammes par kilomètre ;
  • deux nouvelles tranches sont instituées : une pour les véhicules particuliers ayant un taux d’émission de CO² inférieur ou égal à 20 grammes dont le bonus est porté de 5000 à 7000 euros à compter du 1er août 2012 ; une autre pour les véhicules particuliers ayant un taux d’émission de CO² compris entre 50 et 60 grammes par kilomètre dont le Bonus est ramené de 5 000 à 3 500 euros (à 4 500 euros à compter du 1er août 2012) ;
  • pour les véhicules ayant un taux d’émission de CO² comprise entre 61 et 105 grammes par kilomètre, le montant de l’aide a été respectivement ramené de 800 à 400 euros (550 euros à compter du 1er août 2012)  et de 400 à 100 euros (200 euros à compter du 1er août 2012) ;
  • le Super-bonus, aide complémentaire versée par l’Etat pour l'acquisition d'un véhicule propre et la destruction d'un véhicule de plus de 15 ans, a également été ramené de 300 € à 200 €.

Depuis le 1er novembre 2013, les conditions d’attribution du Bonus écologique ont été de nouveau modifiées :

  • Pour les véhicules électriques, l’aide passe de 7 000 € à 6 300 € ;
  • Pour les véhicules hybrides émettant moins de 110 g de CO2/km, l'aide passe de 4 000 € à 3 300 €.
  • Pour les autres véhicules :

  - l'aide est supprimée pour les véhicules émettant entre 91 et 105 g de CO2/km ;

- l'aide passe de 550 € à 150 € pour les véhicules émettant de 61 à 90 g de CO2/km, de 4 500 € à 4 000 € pour ceux émettant de 51 à 60 g de CO2/km, de 5 000 € à 4 000 € pour ceux émettant de 21 à 50 g de CO2/km et de 7 000 € à 6 300 € pour ceux émettant moins de 20 g de CO2/km.

Votre notation : Aucun Moyenne : 3.8 (6 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 3.8 (6 votes)

C'est une bonne chose ces bonus, ça motive les conducteurs mais le probleme est que le prix d'une voiture tout électrique est encore trop important, trop cher pour beaucoup. Ca devrait baisser ?

De mon coté j'essaie de travailler avec des loueurs automobiles qui propose des véhicules électriques, ça fonctionne pas trop pour les vacanciers sur les îles. Ils sont plutot satisfaits, c'est déjà un début, non ?