Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Autre document :

ALORS QUE la lettre de licenciement fixe les termes du litige ; qu'en l'espèce, la lettre de licenciement a reproché au convoyeur chef de bord d'avoir envoyé seul le convoyeur garde ramasser les fonds et surtout sans prendre part à sa protection en restant sur le siège passager, sans préciser le rôle de convoyeur chauffeur et les conséquences qu'elle en tirait ; qu'en reprochant au salarié de ne pas avoir protégé le convoyeur garde qui transférait les fonds, à la place du convoyeur chauffeur qui avait pris position près de la porte latérale pour couvrir son collègue, alors que tel n'était pas le grief énoncé dans la lettre de licenciement, la Cour d'appel a violé L 1232-16 du Code du travail ;

ALORS ensuite QUE la faute grave résulte d'une violation des obligations découlant du contrat de travail ou des relations de travail qui rend impossible le maintien du salarié dans l'entreprise ; que le salarié avait fait valoir que l'impossibilité d'accolement des fourgons au droit des coffres de transfert était courante et ne remettait pas en cause les missions et qu'en l'espèce le positionnement du camion en biais au plus près du coffre de transfert avec fermeture de l'angle avant et une ouverture de 1, 20 mètre à l'arrière gauche du camion avait finalement permis un transfert des valeurs dans des conditions de sécurité normales et usuelles par un ramassage des fonds par un convoyeur placé sous la protection de deux collègues l'un en position utile à l'extérieur, l'autre resté dans la cabine de pilotage ; qu'en ne s'expliquant pas sur les règles de sécurité visées dans la lettre de licenciement, au respect et à la mise en application desquelles le chef de bord n'aurait pas veillé en décidant d'effectuer la mission en restant dans la cabine de pilotage pendant que le convoyeur conducteur assurait la protection du convoyeur garde chargé du ramassage des fonds dans le coffre de transfert situé à une grande proximité, la Cour d'appel n'a pas légalement justifié sa décision au regard des articles L 1232-16, L 1234-1, L 1234-5 et L 1234-9 du Code du travail ensemble l'article L 4131-1 du Code du travail ;

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés

Le Coffre-fort électronique pour recevoir, partager et archiver ses documents

 Vous souhaitez archiver ce document en toute sécurité ? C’est très simple, depuis chez vous, 24h/24 et 7jours/7 avec DIGIPOSTE, l’offre de coffre-fort numérique sécurisé de notre partenaire La Poste.

Avec DIGIPOSTE, vous archivez tous vos documents importants (documents administratifs, factures, bulletins de paie, actes de notaires ou d’avocat, etc …). Vous pouvez également les partager en toute sécurité grâce à l’espace de partage, et choisir de recevoir directement dans votre boîte aux lettres certains documents d’expéditeurs que vous aurez préalablement choisis.

Ouvrez un compte dès maintenant et profitez d’1 Go de stockage gratuit!

Aucu vote pour l'instant.