Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Qu’est ce que le prêt à taux 0 % renforcé (PTZ +) ?

Article mis à jour le 07/08/2014
Banque-finance

Depuis janvier 2011, le prêt à taux zéro s’appelle « prêt à taux zéro renforcé », dit « PTZ + ». Comme l’ancienne formule, il reste un prêt sans intérêt accordé par une banque en complément d’un ou plusieurs autres crédits. Il n’est rendu possible que grâce à une aide financière de l’Etat, qui a pour but de permettre aux primo-accédants de financer la construction ou l’acquisition de leur logement principal.

La loi de finances pour 2012 a durci les règles d’obtention du prêt à taux zéro renforcé (PTZ+).  Ainsi, à compter du 1er janvier 2012, ce prêt est réservé aux seules opérations concernant les logements neufs, aux logements anciens vendus par des bailleurs sociaux à leurs occupants et à certains logements anciens qui nécessitent des travaux de rénovation de très grande ampleur fiscalement assimilés à la production d’un logement neuf.

Par ailleurs, le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) est désormais accordé aux seuls primo-accédants, c’est-à-diredes personnes qui n'ont pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des 2 années précédant la demande,   et leurs  revenus ne dépassent pas certains seuils fixés en fonction de la localisation géographique du logement à financer et le nombre de personnes qui vont occuper le logement.

Cette condition d’être primo-accédants n'est pas exigée lorsque l’emprunteur ou l'un des occupants du logement à financer avec le PTZ+ est :

 

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)