Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Qu’est ce que le prêt à taux 0 % renforcé (PTZ +) ? - Page 2

Article mis à jour le 07/08/2014
Banque-finance

Tous les grands réseaux bancaires ont passé une convention avec l’Etat et peuvent consentir ce type de prêt. Vous êtes libre de vous adresser à l’établissement de votre choix.

Si vous remplissez les conditions pour les obtenir, vous pouvez cumuler le prêt à 0 % avec tous les autres prêts : prêt à l’accession sociale (PAS), prêt conventionné (PC), prêt bancaire classique, prêt épargne logement, prêt 1 % (appelé désormais « prêt pour l’acquisition » ou « prêt pour la construction » et distribué uniquement par Action logement), prêts à caractère social (prêts attribués par les mutuelles par exemple) et même l’éco-prêt à taux zéro. Mais sachez que dans ce dernier cas, le coût d’opération retenu pour le calcul du montant du prêt à 0 % ne tient pas compte des travaux financés par l’éco-prêt à taux zéro.

BON A SAVOIR : le prêt à 0 % n’ouvre pas droit automatiquement à l’aide personnalisée au logement (APL). Cependant, si vous bénéficiez de l’APL au titre d’un prêt conventionné, la mensualité de remboursement de votre prêt à taux zéro est quand même prise en compte dans le calcul du montant de votre APL.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)