Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Rachat de crédit : des conseils pour éviter de vous faire piéger !

Article mis à jour le 25/05/2012
Banque-finance

Faire racheter votre crédit comporte certains risques qu'il faut connaître avant de vous lancer.

Voici quelques conseils pour vous éviter de vous faire piéger.

  • En premier lieu, choisissez en connaisseur les banques et organismes auprès desquels vous effectuez votre demande de rachat de crédit. Dans le cadre du rachat d'un crédit immobilier seul, adressez vous à une ou deux banques en plus de votre propre banque, ainsi qu'aux comparateurs Internet reconnus.
  • Dans le cas du rééchelonnement de plusieurs prêts, contactez les différents organismes de prêts pour savoir s'ils peuvent réaménager vos prêts. Si ces derniers refusent, contactez un courtier en restructuration de prêts, mais ne payez rien avant l'obtention finale du crédit. Les frais de courtage ou frais de renégociation sont de plus négociables. Une négociation qui ne sera possible que si vous avez en main plusieurs propositions concurrentes...
  • Concernant les offres que vous recevez, n'acceptez pas la première proposition venue. Pour être réussi, un rachat ou un regroupement de crédits doit être optimisé. Il ne faut pas se focaliser sur la mensualité ou le taux annoncé sans regarder le coût total du crédit. Vous devez effectuer un subtil dosage entre le coût du nouveau crédit et les mensualités plus légères que vous recherchez...
  • La profession d'intermédiaire en opérations de banques (IOB) est peu légiférée. Raison de plus pour ne pas vous laisser impressionner par les discours de certains commerciaux. Le bon courtier ou intermédiaire doit également avoir une mission de conseil : il doit pouvoir vous proposer le montage le plus approprié pour votre rachat de prêts.
  • Faites bien attention que les frais inhérents au rachat de crédit ne soient pas plus importants que l'économie que vous comptez réaliser en abaissant votre taux ...
  • Enfin, attention aux contre-propositions que votre banque actuelle va vous faire. Bien souvent, elle sera tentée de vous faire une proposition à taux variable pour ne pas trop y perdre par rapport à votre crédit actuel. En revanche, des banques concurrentes seront souvent prêtes à faire des efforts plus importants, à la condition de changer de compte.

Les intermédiaires en opérations bancaires auront bien souvent des solutions plus souples à vous proposer, souvent sans avoir à changer de domiciliation bancaire, mais ce n'est pas toujours la solution la plus économique.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2.3 (3 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2.3 (3 votes)

Bonjour, c'est un très bon article que vous venez de publier. Je me permet de le partager sur nos réseaux sociaux.

Cordialement,

Solutis.

L'article est écrit avec pédagogie en évoquant les avantages et les inconvénients de la solution de rachat de crédits.

L'auteur Olivier Gathier a bien souligné les risques encourus. Il aurait été utile de compléter la note en détaillant les frais de l'opération financière (entre 5 et 8 % du montant total à racheter).

Nizar Fassi du site rachat du credit.

Je suis entièrement d accord avec les précédents avis: cet article est excellent! Merci pour tous ces précieux conseils que je n ai pas lu ailleurs.

SolutionCredit