Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Chèque de banque, chèque de voyage, chèque certifié, chèque visé, chèque barré et chèque non barré, quelles différences ? - Page 5

Article mis à jour le 26/01/2013
Banque-finance

Le chèques barré (non endossable)

Le chèque barré est la forme du chèque la plus connue car tout le monde l’utilise dans sa vie de tous les jours.

Le barrement du chèque s'effectue au moyen du traçage de deux lignes parallèles imprimées sur le recto du chèque.

Il est gratuitement délivré par une banque, rédigé et signé par son titulaire au profit d’une autre personne, appelée « bénéficiaire ». Il ne peut être encaissé que par le bénéficiaire du chèque sur son compte en banque. L'avantage du chèque barré est de restreindre les risques de perte ou de vol.

En pratique, l’émetteur du chèque inscrit le nom du bénéficiaire sur la ou les lignes « A l’ordre de ». Le chèque une fois rédigé, signé et remis à son bénéficiaire, celui-ci reporte son numéro du compte en banque au dos du chèque et y appose sa signature. Il adresse ou dépose ensuite le chèque à sa propre banque qui se charge de le présenter pour paiement à la banque du débiteur et de créditer finalement la somme reçue sur le compte du bénéficiaire.

Votre notation : Aucun Moyenne : 3.3 (4 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 3.3 (4 votes)