Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Existe-t-il un montant maximal aux paiements en espèces (en liquide) ?

Article mis à jour le 25/12/2012
Banque-finance

Si vous avez toujours rêvé de payer une voiture ou une maison en sortant une valise pleine de billets, vous allez être déçus car ce n’est pas légal ! En effet, en France, il existe un montant plafond au dessus duquel les paiements en espèces 'en liquide) ne sont pas permis.

Jusqu’à une date récente*, une distinction était opérée entre les paiements effectués par les commerçants, qui étaient limités à 1100 € s’ils étaient effectués en espèces, et les paiements opérés par les particuliers, limités à 3 000 €. Quant aux paiements des salaires et rémunérations, il n’était possible de les réaliser en espèces que si le montant ne dépassait pas 1 500 €. Depuis le 18 juin 2010, la limite aux paiements en espèces est fixée, pour tous ceux ont leur domicile fiscal en France ou qui agissent pour les besoins d’une activité professionnelle, à 3 000 €, y compris pour le versement des salaires.

Ces règles de plafond ont pour objectif de limiter le travail au noir, le blanchiment d’argent ou l’évasion fiscale. C’est pourquoi elles ne s’appliquent qu’aux relations professionnelles et commerciales normales. Si votre (généreuse) grand-mère veut vous offrir 5 000 € en liquide, elle a le droit de le faire, naturellement. De même, si vous n’avez pas de compte bancaire ou si vous n’avez pas accès à d’autres moyens de paiement, vous pouvez a priori payer n’importe quel montant en espèces du moment que vous pouvez justifier votre condition. Enfin, vous pouvez payer vos impôts en liquide, quel que soit le montant.

*Décret n°2010-662 du 16 juin 2010, J.O. du 18.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2.7 (3 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2.7 (3 votes)