Infos blog

Un blog pour commenter et faire comprendre la loi et la jurisprudence. Des commentaires incisifs sur l'actualité du droit.

BLOGS EXPERTS

Les blogs experts de droitissimo.com sont réservés aux avocats, notaires, huissiers, médiateurs, juristes, professeurs de droit, experts-comptables.

> Ouvrir un blog

Expulsion d'un locataire : au mépris de la loi ?

Immobilier

Suite à cette décision, la mairie de Paris déclarait dans un communiqué de presse : « 

« La Mairie du 18e rappelle sa volonté de continuer à créer, avec l’aide de la Ville de Paris, des résidences sociales ou des maisons relais dans l’ensemble et la diversité des quartiers, pour répondre durablement et dignement à la question de l’hébergement d’urgence. Parallèlement à ce travail de fond, la lutte contre les marchands de sommeil et l’exploitation de la misère doit continuer. »

Le temps passe, les moyens manquent et qu’avons-nous proposé à notre locataire :

- Un logement indigne, humide, avec pour voisins de lits, les puces de lit et les cafards à un prix de 150 € par jour !

Et oui, l’Etat finance des chambres d’hôtel à 4.650 € par mois !

Moralement pour le locataire et financièrement pour l’Etat, n’était-il pas plus simple de laisser notre locataire dans son appartement deux mois supplémentaires ?

La loi sur l’expulsion a-t-elle été respectée ? N’a-t-elle pas été détournée ?

Par ailleurs, alors que l’état décrie les « Hôtels préfecture », que les Préfets s’indigent, que le Ministère Public sollicite du Tribunal des peines sévères, pourquoi les Préfets envoient ces personnes vulnérables, avec l’argent public (plus de 4.600 € par mois pour une personne seule) dans ces structures d’hébergement indignes ?

Il y a lieu de s’interroger !

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)

Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)