Infos blog

Un blog pour commenter et faire comprendre la loi et la jurisprudence. Des commentaires incisifs sur l'actualité du droit.

BLOGS EXPERTS

Les blogs experts de droitissimo.com sont réservés aux avocats, notaires, huissiers, médiateurs, juristes, professeurs de droit, experts-comptables.

> Ouvrir un blog

La violence psychologique au sein du couple

Famille

Les mêmes peines sont encourues lorsque cette infraction est commise : 

     - par un ancien conjoint,  

     - un ancien concubin de la victime  

  - un ancien partenaire lié à cette dernière par un pacte civil de solidarité. 

L’incrimination visée se veut complémentaire à celles des violences physiques. 

On vise les violences sournoises, discrète, progressive détruisant le conjoint moralement, psychologiquement (il est dévalorisé, méprisé, terrorisé). Le conjoint se retrouve alors dans une situation de dépendance totale affective, sociale et financière. 

Il s’agit aussi d’absence de communication, d’humiliation, de menaces, de discours moralisateurs, de reproche, d’isolement dans un univers clos dit de « huis clos conjugal ». 

Et chacun d’entre nous savons qu’il est difficile de réagir ; les étapes sont nombreuses : 

     - sortir de son isolement et vaincre ses peurs ; 

     - déposer plainte 

     - subir le regard des autres et de la justice 

Mais pour faire cesser ces violences et par la suite se reconstruire, il faut réagir et pour cela face à la justice faire démonstration d’agissement, de dégradation de sa qualité de vie et du lien de causalité, bien que l'article 222-33-2-1 du code pénal vise simplement des agissements répétés : 

« ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale » 

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)