Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

En cas de perte ou de vol de mon téléphone portable, puis-je résilier mon abonnement ?

Article mis à jour le 05/11/2012
Consommation

Non, le vol ou la perte d’un téléphone portable n’ouvre pas droit à la résiliation anticipée du contrat sans frais si la période d’engagement initial n’est pas arrivée à terme. Vous devez donc continuer à payer votre abonnement.

Certains opérateurs proposent dans ce cas de vous vendre un nouveau téléphone portable à tarif abordable moyennant un réengagement de 12 ou 24 mois ou de vous délivrer une nouvelle carte SIM, que vous pourrez utiliser dans un ancien téléphone portable, à condition qu’il soit déverrouillé (voir « Puis-je contraindre mon opérateur à déverrouiller mon téléphone portable pour le conserver avec un nouvel opérateur ? »).

Si vous étiez assuré, vérifiez les conditions d’intervention de votre assurance. La très grande majorité des contrats ne prend pas en charge le cas de perte de téléphone. En revanche, le vol est assuré, dans certaines limites, et à condition qu’il s’agisse d’un vol « caractérisé », c’est-à-dire qu’il soit commis avec agression (même verbale, telle qu’une menace) ou effraction. Pour que l’assurance prenne en charge le remplacement de votre portable (ou le remboursement d’une partie du prix), vous devez porter plainte auprès des autorités de police et signaler le vol à votre opérateur très rapidement afin qu’il bloque votre carte SIM pour éviter les communications frauduleuses.

A noter : si vous aviez souscrit une assurance et que celle-ci ne prend pas en charge votre sinistre, votre contrat d’assurance est résilié de plein droit. L’assureur vous remboursera la quote-part des cotisations versées correspondant à la durée restant à courir de votre contrat d’assurance. En revanche, si l’assureur vous a indemnisé, votre contrat d’assurance se poursuit sur votre nouveau portable.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (2 votes)