Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment sont imposées les successions internationales ?

Article mis à jour le 30/01/2013
Etranger

L’imposition des successions internationales dépend notamment du lieu du domicile du défunt, du lieu de domicile des héritiers et légataires et de l’existence ou non de conventions fiscales internationales.

En l’absence de convention fiscale internationale

En l’absence de convention fiscale internationale, la France a une tendance à imposer assez largement les successions.

Ces règles d’impositions peuvent d’ailleurs différer des règles de répartition successorales. Ainsi, un bien peut parfois être taxé par 2 pays différents pour une même succession. C’est le cas souvent des biens immobiliers.

Pour limiter les doubles impositions, le montant des droits de successions payés à l’étranger est imputable sur l'impôt français. Cette imputation est limitée à l'impôt acquitté sur les biens meubles et immeubles situés hors de France (article 784 A du CGI).

Votre notation : Aucun Moyenne : 4 (3 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 4 (3 votes)