Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quand et comment faire un signalement d'un majeur à protéger au procureur de la République ?

Article mis à jour le 29/06/2012
Famille

S’il semble à des interlocuteurs autres que les proches d’une personne fragile ou vieillissante (son notaire, son banquier, les services sociaux, l’organisme HLM…) qu’elle devrait bénéficier d’une mesure de protection juridique, même s’ils sont munis d’un certificat médical circonstancié d’un médecin habilité, ils doivent faire un signalement au procureur de la République qui, s’il l’estime nécessaire, saisira à son tour, par requête, le juge des tutelles.

La procédure de signalement au procureur de la République peut également être utilisée par la famille de la personne à protéger dans certains contextes difficiles (insolvabilité du majeur ou refus de rencontrer le médecin) ou en cas d’impossibilité de fournir un certificat médical circonstancié.

Signalement d’un majeur à protéger au procureur de la République

Ce signalement se fait par lettre (un courrier simple suffit en théorie, mais un envoi en recommandé avec avis de réception est toujours plus sûr) adressée au procureur de la République localisé au sein du tribunal de grande instance.

Dans la mesure du possible, ces tiers doivent étayer leur signalement et donner au procureur des éléments sur sa situation patrimoniale, familiale et sur la nécessité selon eux d’une mesure de protection.

Bon à savoir : Le procureur de la République est un magistrat du Ministère public parfois appelé Parquet ou magistrat debout par opposition aux magistrats du siège ou magistrats assis, qui sont les juges, président, vice-président et juges ordinaires. Le procureur dépend du tribunal de grande instance. Le juge des tutelles est un juge d’instance dépendant du tribunal d’instance.

Votre notation : Aucun Moyenne : 5 (1 vote)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 (1 vote)