Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Assurances

Liens sponsorisés
offline
Inscription: 29/12/2018
Non résolu

Bonjour.

 

Je fais appel à vous pour m'aider à résoudre un litige ; ma femme était dans 'sa voiture à l'arrêt lorsque elle fut heurtée par un autre véhicule. La conductrice du deuxième véhicule, (dans le même sens de marche) a réussi à obtenir de ma femme un constat en sa faveur. Dans le choc, le véhicule responsable a perdu son rétroviseur droit. qui, selon les dires de la conductrice, aurait heurté le véhicule de ma femme lorsque cette dernière ouvrait sa portière. Or, après une inspection minutieuse, j'ai constaté que notre voiture n'avait aucune trace de choc ou peinture rayée. J'en ai fait état à notre assurance qui ne veut s'en tenir qu'au constat amiable. Je pense que la voiture adverse a du heurter un autre véhicule que celui de ma femme... J'ai demandé à l'assurance d'expertiser les deux véhicules afin d'établr la vérité. Elle refuse. Que pourrais-je faire pour établir la vérité ? (C'est une question de principe).

 

Merci beaucoup de m'avoir lu et de l'aide que vous pourrez m'apporter.

Aucu vote pour l'instant.

JoanMira

RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 22/02/2019

Bonjour,

C'est compliqué car vous ne disposez pas du véhicule sinistré pour faire établir une nouvelle expertise.
Il est normal que votre assureur s'en tienne au constat amiable, s'il n'a pas d'autres éléments en sa possession (témoignages, photos, pv...). Ce document est prioritaire dans l'attribution des responsabilités.

Malheureusement, les "arnaques" à la déclaration de sinistre arrivent très souvent.