Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Auto-Moto

Liens sponsorisés
Inscription: 03/08/2018
Résolu

Bonjour chers membres de ce forum,

Je partage le récit de mon histoire avec vous, car j'ai été victime d'une "ARNAQUE AFRICAINE" sous forme de "Romance Scamming".
J’ai gardé tous les documents pouvant me servir de preuves pour cette arnaque. J'ai lu sur un site des arnaques les différents témoignages, et je me rends compte que pour ma part, par rapport à d'autres personnes, la somme peut paraître minime.
Je m’appelle Christiane JODOIN âgée de 63 ans à la retraite de l’Education Nationale, j’habite à Paris 4 avenue de Bouvines 75011. Veuve depuis plus de 6 ans et dans le but de correspondre avec un homme de mon âge, celui avec qui je pourrai échanger et partager mes peines et qui en retour pourra me conseiller, je m’inscris alors sur un site de rencontre eDarling. J’ai fait la connaissance d’un certain Jean Bernard Dieulois le 12/12/2017 et pendant plusieurs mois, nous avions longuement dialogué par mail, au téléphone et sur Skype. Il réunissait tous les critères que je recherchais chez un homme : gentil, sensible et romantique. Lors de nos conversations, il m’a dit qu’il avait créé une fondation en Afrique pour aider des petits orphelins qu’il avait pris sous sa protection. Pendant tout ce temps nous nous sommes confié l’un à l’autre et il a eu le temps de gagner mon cœur. Un jour il m’annonça qu’il devrait effectuer un voyage en Afrique dans le cadre de sa Fondation et que cela devrait durer une semaine. Tous les jours il m’informait de ces activités en Afrique. Le jour où il devrait rentrer en France, tôt le matin nous avions échangé au téléphone mais après quelques heures un certain Laurent Faubert qui prétendait être le Gérant de sa fondation m’appela au téléphone pour m’informer que mon ami a fait un accident et qu’il ne pouvait plus rentrer comme prévu et qu’il serait dans un état comateux. J’étais toute confuse, durant deux jours je n’arrivais pas à le joindre, ni le gérant en question et donc je n’avais plus aucunes autres informations. Le troisième jour je reçois un appel de son propre numéro et il me disait qu’il avait besoin de mon soutient et que je devrais lui prêter 8500€ afin qu’il puisse faire face aux différentes analyses, et soins. Etant très inquiète pour sa santé je n’hésitai pas à lui envoyer les fonds via Money Gram en deux tranches comme il me l’a indiqué sur l’adresse de son gérant. Le lendemain je lui demande de m’envoyer quelques photos de l’accident et que je voudrais bien le voir sur le lit d’hôpital en appel en vidéo. Depuis ce jour plus de nouvelle de lui. Bien au début de notre rencontre, pour me prouver sa bonne foi, je lui avais demandé de me scanner ses papiers d'identité et permis de conduire afin que je sois rassurée, ce qu’il avait fait en son temps. En effet je n'ai pas une grosse retraite et ma situation financière est devenue catastrophique. J'ai reçu la première lettre d'un huissier de justice le 02/04/2018 à propos des 3 mois de loyer impayés. J’ai des soins médicaux à régler comme le dentiste alors que la banque ne paie pas les prélèvements de ma mutuelle. Elle a donc envoyé mon dossier au service recouvrement, ce qui m’a créé des frais supplémentaires et j'ai l'impression d'être dans un gouffre financier sans fin. Le soit disant Jean Bernard Dieulois a repris contact avec mois par mail me demandant si j'allais bien et je lui ai répondu, que ça ira mieux quand il m'aura rendu les 8500 euros qu'il me doit. Depuis plus de nouvelles. J'ai évidemment porté plainte au commissariat de police, je suis allée au Tribunal de Grande Instance ainsi qu'à la Division Départementale pour la Protection des Personnes, mais pas de résultats. J’ai l'impression de me battre contre des moulins à vent. Ne sachant plus quoi faire, et ayant trouvé des coordonnées dans le témoignage d'autres victimes alors j’ai pris le risque de les contacter, j’ai également porté plainte au niveau de cette organisation. Mais malheureusement après leur enquête préliminaire tout était faux puisqu'il utilise des pièces d'identité volées à des français. Cela m'a été confirmé par l’Organisme International de Répression Contre la Cybercriminalité. Sur instructions de cette organisation j’ai repris contact avec lui ce qui a permis de le localiser. Au bout de quelques jours d’échanges il me demanda encore de lui envoyer de l’argent, ce que j’ai accepté de faire et comme il était déjà localisé et que les enquêtes ont permis d’avoir toutes les informations sur lui , l’équipe opérationnelle de cet organisme a pu mettre la main sur ce réseau d’escroquerie et grâce à la justice j’ai été remboursée car ces escrocs avaient de forte somme sur leurs différents comptes bancaires. J’exhorte tous ceux qui sont dans de cas pareil de les contacter.
Mail : service_de_recherche.en_cybercriminalite_inter@mail.com
 

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés