Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Donation-succession

Liens sponsorisés
offline
Inscription: 07/06/2018
Non résolu

Bonjour,

Mon mari est actuellement propriétaire de l'appartement de sa grand-mère décédée en février 1993 et dont il a hérité au décès de sa mère en juin 2012. Malheureusement la succession de la grand-mère à la mère n'avait pas été faite.

Un cousin de mon mari, également héritier de cet appartement, s'est manifesté en octobre 2012 en demandant sa part, ce qui est normal, mais par voie d'avocat et de notaire.

Beaucoup d'intermédiaires et une mauvaise communication ont fait trainer cette succession pourtant simple puisque ne concerne qu'un petit appartement estimé à moins de 60 000 €.

L'avocate du cousin de mon mari réclame pour son client un arriéré des loyers perçus par mon mari puisque l'appartement était en location depuis le 1/02/2005. Elle affirme que le point de départ serait la date du décès de la mère de mon mari qui a permis le transfère du bail, soit le 12/06/12. 

Mon mari devrait donc restituer la moitié des loyers perçus à partir du mois de Juillet 2012 jusqu'à la date de résiliation du bail au 31/03/17.

Est-ce exact ?

Merci pour vos réponses.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés