Recherche

Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Professions-métiers

Liens sponsorisés
offline
Inscription: 02/06/2014
Non résolu

Excercant la profession d'infirmiere depuis presque 9ans je suis dans le privé depuis 3ans , de nuit , en phase d'épuisement professionnelle,  je demande de partir avec rupture de convention -  ce qui m'est refusé par la direction - par contre un accord et possible et m'est proposé par ma cadre superieur  : je demissionne et je resigne pour un cdd de trois mois afin d'etre libre ensuite sans dommage - J'ai un projet de formation et de création d'artisanat - puis- je pretendreavec mes 3ans d'anciennetés ( avant dans le public) et les 3mois de cdd cumulé sans arret de travaille dnas la meme entreprise ( puisqu'il me le propose)  ensuite a une aide au chomage - -

Si cela est possible , comment l'indemnité va etre prise en compte ?

Merci de votre aide

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
offline
Inscription: 23/01/2011

Bonsoir,

 

Je vous invite à consulter un sujet de discussion similaire en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

 

Démission d'un CDI pour un CDD chez le même employeur (même entreprise, boîte, société) : droit au chômage ?

 

Cordialement.

-------------------

L'administrateur de ce forum vous remercie de votre participation et vous dit à bientôt sur DROITISSIMO.COM, site de référence de l'information juridique grand public

offline
Inscription: 02/06/2014

bonjour, je suis désolé mais je n'est pas de réponse satisfaisante ou du du moins rassurante par rapport a mon premier message - 

Le contexte grosso modo : IDE nuit depuis 9ans Public et privé actuellement en CDI depuis 3 ans - plusieurs paramètres font que il y a épuisement proféssionnel - burn out comme vous voulez - je prend donc la decision honnete pour ma part sur RV avec la direction pour proposition de rupture conventionnelle plutot qu'un arret maladie et les problèmes pour tous le monde , je tient le coup, ( derriere cela implique des droits de survit financiere pour ma famille , de réinsertion  etc ... car malheureusement on ne vit plus d'amour et d'eau fraiche... et la démission pure ...j'ai 48 ans je travaille depuis l'age de 20 ans ..) , donc le jour J REFUS catégorique de la direction - je presente les arguments qui me semble justifiés - rien ni fait -  Quelques jours plus tard contact  de ma cadre superieur qui propose sous le couvert de la direction une démission de ma part et une réembauche en poste immédiate de trois en CDD le temps que je puisse affectivement partir et m'organisée ( projet de formation et création d'entreprise artisanale ) 

Pour eux c'est un tour de passe passe et a la limite je m'en fiche un peu , le patronat ce fout bien de savoir si l'ouvrier mange en fin de mois, par contre se qui me concerne et peu etre d'autre dans ma situation , vais_je avoir le droit a une couverture de pole emploi et une renumération suite a ce contexte de depart

je vous remercie d'une reponse simple et claire si possible , merci encore

offline
Inscription: 02/06/2014

bonjour, je suis désolé mais je n'est pas de réponse satisfaisante ou du du moins rassurante par rapport a mon premier message - 

Le contexte grosso modo : IDE nuit depuis 9ans Public et privé actuellement en CDI depuis 3 ans - plusieurs paramètres font que il y a épuisement proféssionnel - burn out comme vous voulez - je prend donc la decision honnete pour ma part sur RV avec la direction pour proposition de rupture conventionnelle plutot qu'un arret maladie et les problèmes pour tous le monde , je tient le coup, ( derriere cela implique des droits de survit financiere pour ma famille , de réinsertion  etc ... car malheureusement on ne vit plus d'amour et d'eau fraiche... et la démission pure ...j'ai 48 ans je travaille depuis l'age de 20 ans ..) , donc le jour J REFUS catégorique de la direction - je presente les arguments qui me semble justifiés - rien ni fait -  Quelques jours plus tard contact  de ma cadre superieur qui propose sous le couvert de la direction une démission de ma part et une réembauche en poste immédiate de trois en CDD le temps que je puisse affectivement partir et m'organisée ( projet de formation et création d'entreprise artisanale ) 

Pour eux c'est un tour de passe passe et a la limite je m'en fiche un peu , le patronat ce fout bien de savoir si l'ouvrier mange en fin de mois, par contre se qui me concerne et peu etre d'autre dans ma situation , vais_je avoir le droit a une couverture de pole emploi et une renumération suite a ce contexte de depart

je vous remercie d'une reponse simple et claire si possible , merci encore

offline
Inscription: 06/11/2010

Bonjour,

 

En théorie, vous aurez droit à l'allocation chômage.

En pratique, c'est plus délicat : la solution proposée par votre employeur étant peu orthodoxe (pour ne pas dire illégale), Pöle emploi risque de soupçonner une démission déguisée en compliquant votre vie de chômeur indemnisé...

 

A éviter donc ci possible

 

Je vous propose une autre solution : arrangez-vous avec la direction en optant un licenciement pour abandon de poste (donc faute grave). Un tel licenciement ne coûtera rien à votre employeur mais vous garantira votre droit à l'indemnisation chômage

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Cordialement