Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Travail

Liens sponsorisés
offline
Inscription: 09/01/2018
Non résolu

Bonjour à tous,

Je me pose la question suivante, à laquelle j'ai du mal à trouver confirmation écrite sur les sites du pole emploi ou de l'Unédic. J'imagine que vous pouvez m'aider.

Voici ma situation:
- Mon contrat de travail CDI s'achève par une rupture conventionnée le 15 février après 4 ans passé dans cette entreprise.
- Admettons que le total de mes droits représente 50 k€
- Je pars dans la foulée à l'étranger en mission en tant que volontaire dans une association qui me nourrit et me loge pendant 7 mois. Je serai donc sans emploi ni rémunération.
- Je rentre le 15 septembre sans boulot salarié en vue

Mon idée est:
- De faire valoir le délais de forclusion durant ces 7 mois (max 12 mois autorisé)
- M'inscrire à Pole Emploi à mon retour le 15 septembre et faire valoir mes droits

Mes questions:
1. Est ce que je serai indémnisé pendant 730jrs à compter de ma date d'inscription + les 7 jours de délais d'attente soit à partir du 22 septembre?
Ou alors est ce que ces 7 mois d'absence seront déduits des 730jrs pour ramener la durée de mon indémnisation à environ 517jrs? 

2. Si je décide de me lancer à mon compte en rentrant le 15 septembre et que je suis élligible à l'ARCE puis je prétendre au versement (en deux fois) de 45% du total de mes doits soit 22.5 k€?
Ou alors dois je déduire de mon capital les mois d'absence? C'est à dire dois je m'attendre à un versement (en 2 fois) de 45% de 35.4 k€ soit ~ 16k€?

On pourrait résumer ces 2 questions en 1:
"Est ce que le délais de forclusion appliqué empute une partie du captial allocation acquis lorsque l'on s'inscrit dans l'année qui suit son licenciement?"

J'ai conscience que les deux questions sont quasiment similaires mais dans le doute...
 

Merci d'avance d'avoir pris le temps de me lire.

Cordialement,

A. 

 

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés