Recherche

Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Peut-on négocier en direct entre particuliers sans l'agent immobilier qui a fait visiter le bien ?

Article mis à jour le 04/12/2013
Immobilier

Un vendeur confie la vente d’un bien immobilier à une agence dans le cadre d’un mandat non exclusif. Un acquéreur contacte l’agence pour visiter ce bien. La visite une fois effectuée, l’acquéreur succombe au charme du bien et décide de l’acheter.

Dans le but de faire des économies, l’acquéreur seul, ou l’acquéreur avec le vendeur, est parfois tenté de se passer de l’intermédiaire de l’agent immobilier en concluant la vente directement entre eux.

Mais peut-on vraiment, comme on le voudrait bien, échapper au paiement de la commission de l’agent immobilier ?

La réponse diffère selon que le vendeur est ou non en collusion avec l’acheteur.

Sort de la commission d’agence en cas d’absence de collusion entre l’acquéreur et le vendeur

Dans certaines situations, le vendeur ignore le fait que l’acquéreur a visité son bien par l’intermédiaire de l’agence. C’est notamment ainsi dans les hypothèses suivantes :

  • l’acquéreur a visité le bien sous une fausse identité et l’achète sous sa vraie identité,
  • l’acquéreur a fait visiter le bien par un tiers (un proche) et l’achète en son nom propre,
  • l’acquéreur a visité le bien en son nom propre et l’achète au nom d’une société.

Toutes ces situations ont un point en commun :  l’acquéreur a eu recours à des stratagèmes pour se camoufler, de telle sorte que le vendeur ait pu conclure directement avec lui en toute bonne foi. C’est pourquoi l’agent immobilier privilégie, dans ce cas, la mise en cause de la responsabilité de l’acquéreur qu’il tient pour seul responsable de son éviction.

Votre notation : Aucun Moyenne : 5 (1 vote)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 5 (1 vote)