Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment sont imposées les plus ou moins-values sur biens meubles ?

Article mis à jour le 13/04/2014
Impôts

Lorsque vous vendez un bien meuble, vous réalisez une plus-value (un gain) ou une moins-value (une perte).

La plupart de ventes de biens mobiliers sont exonérées d’impôt sur le revenu.

Les plus-values taxables sont soumises à des régimes différents suivant la nature ou l’affectation du bien.

Les plus-values mobilières exonérées d’impôt sur le revenu

Sont exonérées d’impôt sur le revenu les ventes suivantes :

  • Les ventes de mobilier.
  • Les ventes d’appareils ménagers.
  • Les ventes de voitures automobiles.
  • Les ventes dont le prix est inférieur à 5.000 € (sauf celles portant sur des métaux précieux).

Un régime particulier d’imposition s’applique toutefois si ces biens sont des œuvres d’art, de collection ou d’antiquité.

Si vous vendez régulièrement ce type d’objets, cela peut constituer une véritable activité professionnelle et vous risquez alors d’être soumis aux règles applicables aux bénéfices industriels et commerciaux.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)