Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Suis-je automatiquement propriétaire du nom de domaine de mon entreprise ?

Article publié le 31/07/2011
Internet

Non, vous ne devenez en aucun cas automatiquement propriétaire du nom de domaine qui décline l'identité de votre entreprise. La réservation suppose une démarche d'acquisition du nom, totalement distincte des formalités de création de votre société. Si vous envisagez de créer une société d'E-commerce, la réservation de votre extension en .com est peut-être même la première chose à faire... 

La commercialisation des différentes extensions est gérée par des ''registrar'' (ou ''registraires'' , ''bureau d'enregistrement'') qui assurent le lien entre vous-même et l'entité gestionnaire d'une extension (l'AFNIC pour le .fr, les îles Tuvalu pour le .tv...).  

La plupart des registraires proposent d'autres services, tel que la création d'adresse de messagerie en extension de votre domaine ou de l'hébergement Web.  

Lorsque vous commandez un.fr à un registraire par exemple, il est indispensable de vérifier que vous en devenez bien le propriétaire vis à vis de l'AFNIC.   

En effet, certains registraires peu scrupuleux se déclarent eux-mêmes propriétaire vis à vis des autorités gestionnaires : cela peut poser de graves difficultés pour transférer votre nom à l'issue du contrat, par exemple à votre nouvel hébergeur... 

Conseil d’ami : vérifiez les conditions générales de vente de votre registraire avant l'achat de votre nom de domaine. Puis, consultez la base de données WHOIS pour vérifier que vous êtes effectivement le propriétaire déclaré.  

Le slamming est une nouvelle pratique qui consiste à être démarché par un registraire pour le renouvellement de votre nom de domaine en lieu et place de votre prestataire habituel. Si la pratique est légale, elle cache parfois des arnaques...

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.