Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Retraite complémentaire (CARCDSF): combien ça coûte pour un chirurgien dentiste ou une sage-femme ?

Article mis à jour le 13/03/2013
Retraite

La caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des sages-femmes (CARCDSF) gère la protection sociale obligatoire des chirurgiens dentistes et des sages-femmes qui comporte deux volets : la retraite complémentaire et le régime supplémentaire de vieillesse.

Retraite complémentaire des chirurgiens dentistes et des sages-femmes (CARCDSF)

Depuis le 1er janvier 2009, le régime complémentaire de retraite des sages-femmes (ex CARSAF) a intégré le régime complémentaire de retraite des chirurgiens-dentistes (CARD). 

Les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes cotisent obligatoirement jusqu’à 65 ans et au-delà s’ils sont toujours en activité. Ils sont redevables d’une cotisation forfaitaire (2 394 € en 2013 contre 2328 € en 2012)et d’une cotisation proportionnelle (au taux de 10,20 % en  2013 contre 10,05 % en 2012) ) assise sur leurs revenus de l’avant-dernière année (N-2) compris entre 1 et 5 fois le plafond annuel de la sécurité sociale.

Les professionnels  débutant leur activité peuvent être dispensés de cotiser pendant les deux premières années de leur exercice. Les 3 années suivantes, ils peuvent ne s’acquitter que de la cotisation proportionnelle. Ils peuvent aussi, si leurs revenus sont trop faibles, demander à être dispensés du paiement des cotisations auprès de leur caisse de retraite. La dispense peut aussi jouer en cas de maternité, incapacité de travailler, situation d’infortune.

A noter : Les points forfaitaires non cotisés par les chirurgiens-dentistes et les sages femmes peuvent être rachetés à partir de leur 6e année d’exercice, et jusqu’à leur 15e année d’exercice.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)

Bonjour, Suite au décès de ma mère chirurgien dentiste, qui a la fin de sa carrière était diabétique, j'ai envoyé un courrier à la caisse de retraite pour leurs signaler la mort de ma mère. Ils me réclament des impayés énormes. Elle a cotisée durant 26 ans mais ne l'a plus fait durant 10 ans avant de prendre sa retraite en 2009 pour raison de santé. Je ne sais que faire.

 

Anne-Laure SHDE

alhde78@hotmail.com