Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

De combien mes revenus baissent-ils au moment de mon passage en retraite ?

Article mis à jour le 28/09/2010
Retraite

Cela va sans dire, et cela ne va pas mieux en le disant : le passage en retraite rime avec baisse de revenus. De combien ? Cette différence entre le dernier salaire et la pension (nette de prélèvements sociaux) est communément appelé « taux de remplacement ». Le Conseil d’Orientation a projeté l’évolution de ce taux sur les années 2000, 2020 et 2040 pour un départ en retraite à 65 ans et avec une carrière continue de 40 ans (Source : 7e rapport du COR – Conseil d’orientation des retraites – « Retraite : annuités, points ou comptes notionnels », p. 51).   

Le taux de remplacement est, en 2003, de 83,6 % pour les salariés non cadres. Il devrait baisser à 76,8 % en 2020 et, pire encore, à 73,5 % en 2040.

Pour un cadre, le taux de remplacement est de 64,1 % en 2000, il devrait baisser à 56,7 % en 2020 et à 53,2 % en 2040…  

Le cadre devrait donc se préparer à perdre la moitié de son revenu au moment où il prend sa retraite.

Statistiques « retraite »

Le régime général est le premier régime de retraite français. Il couvre 71,26 % des actifs en 2008 (17,2 millions de personnes cotisent au régime général). Le nombre de retraités du régime général est de 12,1 millions de personnes en 2008. 

Le régime ARRCO comprend 18,5 millions de cotisants et 11,3 millions de retraités en 2008.

Le régime AGIRC, pour sa part, comprend 3,94 millions de cotisants et 2,40 millions de retraités en 2008.

Aucu vote pour l'instant.
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.

Vous dites qu'un cadre peut perdre pas loin de la moitié de ses revenus à la retraite.
Mais ma retraite complémentaire ingénieur est la plus importante des deux retraites complémentaires; la somme de mes deux retraites complémentaires équivaut pratiquement à ma retraite principale.
Si on fait le le cumul de mes deux retraites complémentaires avec ma retraite principale, on arrive au même revenu que j'avais en travaillant; de plus, j'ai acheté une SCPI qui m'apporte un revenu complémentaire, et paradoxalement mon revenu de retraité est de fait supérieur au revenu que j'avais quand je travaillais.
D'autant plus qu'avant de partir à la retraite, mon patron m'avait mis en travail mi-temps, avec baisse de revenu correspondante.
Je n'étais pas encore tout à fait à taux plein, mais mon patron m'a poussé à prendre ma retraite un peu avant, en arguant que j'aurais un revenu suffisant, même avec une petite décôte.
Je n'étais pas du tout rassuré sur le passage à la retraite; j'avais peur qu'il y ait des problèmes, que je ne retrouve pas des fiches de paie.
En fait, cela s'est relativement bien passé, j'ai retrouvé la plupart de mes fiches de paie.
Ou alors vous parlez de cadres avec un très haut salaire.