Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

De combien est minorée la retraite complémentaire d’un salarié qui n’a pas droit au taux plein ?

Article mis à jour le 22/03/2012
Retraite

Si un salarié ne remplit pas les conditions requises pour obtenir une retraite de base à taux plein,  une minoration est alors appliquée à sa retraite complémentaire lors de la liquidation (voir « Dans quels cas un salarié peut-il toucher sa retraite complémentaire sans minoration ? »).

Dans ce cas, sa retraite complémentaire est affectée d’un coefficient de minoration ou d’abattement déterminé en fonction :

  • soit de l’âge à condition d’avoir l’âge minimal de départ en retraite fixé en fonction de  l’année de naissance ;
  • soit du nombre de trimestres manquants pour bénéficier d’une retraite de base à taux plein.

Le calcul le plus favorable au salarié est retenu.

Votre notation : Aucun Moyenne : 3 (2 votes)
Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 3 (2 votes)